CLINIQUE SANTÉ-VOYAGE RIVERSIDE    #411-1919 prom. Riverside, Ottawa ON, K1H 1A2 − T: (613) 733−5553
La clinique L'équipe Directions Rendez-vous Frais/Vaccins Stations Entreprises Liens English
Stations
Nous recevons plusieurs appels de voyageurs qui veulent séjourner dans des centres de villégiature situés en République Dominicaine, à Cuba ou au Mexique. La plupart des gens y demeurent une semaine et se demandent s’ils ont besoin d’être vaccinés. Nous suggérons que ces voyageurs veillent à renouveler leur rappel tétanos-diphtérie, si cela fait plus de dix ans qu’ils ont reçu leur dernier rappel.

En ce qui concerne le vaccin contre l’hépatite A, le risque est généralement peu élevé pour ceux qui consommeront leurs repas dans un centre de villégiature réputé. Plusieurs s’y rendent donc sans être vaccinés. Les voyageurs qui aiment bien les moules, les huîtres et autres fruits de mer, nous vous suggérons d’être inoculés. Il en est de même pour ceux qui prévoient prendre des repas hors du centre de villégiature ou qui croient voyager dans ces centres de façon très régulière.

L’hépatite A est transmise par la consommation d’aliments ou d’eau contaminés mais l’hépatite B est transmise par les fluides provenant des rapports sexuels, par des seringues ou aiguilles contaminées ou des transfusions sanguines contaminées. Le risque de contracter cette maladie pour un voyageur qui demeurera une semaine dans un centre de villégiature vient principalement de rapports sexuels non protégés.

Le vaccin contre la typhoïde n’est pas exigé pour ce type de voyage.

Nombre de voyageurs désirent le vaccin contre l’hépatite A et quelques-uns celui contre l’hépatite B. Etant donné que le risque augmente selon le nombre de voyages que vous ferez, il faut examiner le tout avant de prendre une décision.